SCRUM : donnez de l’agilité à vos développements

SCRUM : donnez de l'agilité à vos développements - Formations
  Publié le par Valnaos

Parmi les approches « agiles » du développement, SCRUM est un cadre de travail basé sur des cycles d’évènements ainsi que des rôles qui intègrent autant le donneur d’ordre que les équipes de développement, pour servir au mieux l’utilisateur final et sa satisfaction.

Qu’est-ce-que SCRUM ?

Initialement, cette méthode fut lancée en 1993 par Jeff Sutherland au sein du groupe des méthodes AGILE pour définir des méthodes modernes de pilotage et de réalisation de projets complexes (plutôt informatiques). SCRUM qui signifie « mêlée » (comme au rugby) en anglais, est aujourd’hui une des approches de développement les plus utilisées. Ce terme illustre bien l’esprit de groupe et de collaboration qui doit mener les équipes vers le succès.

Dans les faits, SCRUM s’oppose à la vision traditionnelle du « développement au forfait » où un cahier des charges (souvent encyclopédique…) est défini une fois pour toute entre un client et une agence, listant de manière exhaustive les fonctionnalités et détails d’une application ainsi que les périmêtres et responsabilités de chacun.
Cette vision « rigide » de l’approche prédictive du développement et de réalisation de projet est une des principales causes d’échec.

A contrario, à partir de la vision du produit donnée par le client, SCRUM propose de fixer à court terme un premier objectif fonctionnel, puis phase après phase (itération), le produit se dessine de plus en plus précisément et s’aligne sur le besoin initial. Le résultat est le fruit d’une communication directe et continue entre le client et les différents membres constituant l’équipe de développement.

Découvrez nos formations SCRUM

Les avantages de SCRUM :

Ils sont nombreux, la transparence sur l’avancement du projet, l’évaluation des fonctionnalités du produit à chaque itération, la possibilité de changer les priorités en cours de développement, la possibilité d’accélérer le « time to market » dès lors que le projet est dans une version satisfaisante… Voilà autant de raison qui font que le retour à une approche classique du développement est impossible pour ceux qui ont pratiqué l’agilité et SCRUM.

SCRUM : le cadre et la méthode

Pour faire simple, SCRUM est constitué de 3 composantes : des rôles, des réunions et des artefacts.

3 rôles :

  • Le « Product Owner » qui représente généralement le client.
  • Le « Scrum Master » qui est responsable de l’application de la méthodologie Scrum.
  • L’équipe de développement qui réalise le produit.

Les événements ou réunions :

  • Planification du Sprint (Sprint = itération) : sélection des éléments prioritaires du « Product Backlog » qui devraient être réalisés au cours d’un sprint.
    Revue de Sprint : Présentation des fonctionnalités terminées au cours d’un sprint. récupération des feedbacks du Product Owner et des utilisateurs finaux. Anticipation du périmètre des prochains sprints.
  • Rétrospective de Sprint : A la suite de la revue de sprint c’est l’occasion d’améliorer productivité, qualité, efficacité, etc… à la lumière de l’expérience vécue lors du sprint écoulé.
  • Mêlée quotidienne : Réunion de synchronisation de l’équipe de développement qui se passe debout (appelée aussi « stand up meeting ») de 15 mn maximum pour lister ce qui à été fait, ce qui sera fait et ce qui pose éventuellement problème.

Les artefacts :

  • Le Product Backlog : liste dynamique et ordonnancée des exigences fonctionnelles et non fonctionnelles du projet. Gérée par le Product Owner, elle est constamment repensée et redéfinie en fonction de l’expérience ou du contexte.
  • Le Sprint Backlog : Liste de développements, d’éléments et de correctifs de bugs réalisés durant un Sprint.
    L’incrément ou produit partiel : Il s’agit du produit exploitable obtenu durant un Sprint.

Le succès passe par SCRUM et les méthodes agiles !

Si le framework SCRUM est simple à comprendre, sa maîtrise peut-être délicate pour des équipes habituées à un modèle prédictif ou en cascade. Leur formation est essentielle tant les avantages à long terme prévalent sur cette période d’apprentissage. Le succès de la méthode n’est plus à démontrer, tant pour le développement matériel que logiciel, plus vos projets seront complexes et essentiels à vos objectif, plus vous avez de raison à l’adopter.