Lexique du Cloud Computing

Lexique du Cloud Computing

Vous trouvez le vocabulaire propre au cloud obscure ? Valnaos vous propose un lexique des différents termes, acronymes et notions liés au Cloud Computing et à nos formations IT.

Nous souhaitons ce glossaire enrichir au fil du temps et vous pouvez aussi y contribuer, n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions.
Mis à jour le 22/11/2018

A B C D E G I O P S V W

A

  • API : API est l’acronyme d’Application Programming Interface, que l’on traduit en français par « interface de programmation applicative » ou « interface de programmation d’application ». L’API permet à des applications de communiquer entre elles et d’échanger mutuellement des services ou des données. C’est un ensemble de fonctions qui facilitent, via un langage de programmation, l’accès aux services d’une application.
  • ASP : Application Service Provider ou FAH en français : fournisseur d’applications hébergées. Les applications sont utilisées à distance par une interface web sur le serveur du fournisseur du service.
  • ATAWAD : « Any Time Anywhere Any device » c’est-à-dire n’importe quand, n’importe où et sur n’importe quel écran !

B

  • BIG DATA : Cette expression anglophone qui se traduit par « Grosses données » désigne des quantités de données devenues si volumineuses qu’elles dépassent l’intuition et les capacités humaines d’analyse ainsi que celles des outils informatiques classiques de gestion de base de données ou de l’information. De nouveaux ordres de grandeur concernent la capture, le stockage, la recherche, le partage, l’analyse et la visualisation des données. Les perspectives du traitement des big data sont énormes et en partie encore insoupçonnées.

C

  • Cloud Computing :
    Soit l’informatique dans le nuage. En pratique, c’est disposer de ressources informatiques distantes. Serveurs, données et applications sont hébergés dans des data center.
  • Cloud privé : Le Cloud privé est un type de Cloud Computing qui offre des avantages similaires au Cloud public, y compris l’évolutivité et le libre-service, mais à travers une architecture propriétaire. Les serveurs privatifs gèrent l’ensemble des données de l’entreprise et les synchronisent sur tous les postes des utilisateurs. Le cloud privé est soit localisé en interne ou dans un datacenter. Son accès est limité à un nombre d’utilisateurs définis.
  • Cloud public : Un Cloud Public fonctionne sur le modèle du Cloud Computing, dans lequel un fournisseur met des ressources (stockage, Bases de données, applications, Machines Virtuelles…) à la disposition du grand public sur Internet. Les services de Cloud Public peuvent être gratuits ou être payants à l’usage.
  • Cloud hybride : Un Cloud hybride est un environnement informatique Cloud qui fait appel à une combinaison de services en Cloud privé et en Cloud public, avec une interopérabilité entre les deux plateformes. Le Cloud hybride demande une compatibilité entre les API ainsi qu’une connectivité réseau robuste.

D

  • Data Center : Un data center est un centre d’hébergement de serveurs contenant des ressources et données informatiques sécurisées
  • Data Scientist : Le Data Scientist est un expert de la gestion et de l’analyse pointue de données massives (big data). Il détermine à partir de sources de données multiples et dispersées, des indicateurs permettant la mise en place d’une stratégie répondant à une problématique.
  • DAAS (desktop as a service) : Cette nouvelle notion de « bureau en tant que service » sous-traite en totalité votre espace de travail auprès d’un prestataire. Ainsi il est possible de traiter intégralement votre masse de travail sur une plateforme virtuelle fournie par le prestataire et ainsi bénéficier de tous ses avantages : mise à jour automatique, maintenance transparente, données stockées sur des serveurs externes, accessible depuis tout type de support…

E

  • EDI (Electronic Data Interchange) : L’échange électronique de données permet de transmettre des documents par voie numérique entre deux organisations distinctes. Il s’agit par exemple de transmettre une liasse fiscale depuis un logiciel vers l’administration fiscale.

G

  • GREEN IT : Green IT ou Green Computing ou aussi informatique écologique est une tendance technologique visant à tenir compte des contraintes et coûts en énergie des matériels informatiques.

I

  • IAAS : Le IaaS (Infrastructure as a service) permet à une entreprise de se doter auprès d’un prestataire un parc informatique dématérialisé pour développer ses propres applications. Cela lui dispense ainsi de lourds investissements en hardware (machines, serveur, processeurs,…).
  • IAC (Infrastructure As Code) : L’ IAC est un type d’infrastructure IT qui peut être géré et déployé automatiquement par du code en remplacement d’un traitement manuel. L’infrastructure as a code est aussi nommée « infrastructure programmable ». Les principaux outils IAC sont Ansible, Vagrant, Puppet et Chef.

O

  • ON DEMAND : Les solutions sont hébergées en dehors des locaux de la société et sont accessibles « à la demande ». Le mode SaaS est « on demand ».

P

  • PAAS : Le PaaS (platform as a service) propose, en plus d’un parc informatique dématérialisé, le système d’exploitation qui permet le fonctionnement de base du logiciel. Le client va donc contracter pour un espace virtuel doté d’un service associé comme propose le service Google app engine.
  • PAY PER USE = PAY AS YOU GO : C’est un modèle de paiement où le client est facturé uniquement en fonction de l’utilisation du service.

S

  • SAAS (Software As A Service) : La Solution logicielle est hébergée hors de l’entreprise et est accessible à la demande via un accès Internet et facturée sous forme d’un abonnement tout compris (assistance et maintenance notamment).
  • STaaS (Storage as a Service) : Le « storage as a service » est un cloud qui propose de l’espace de stockage en ligne.

V

  • VPN (Virtual Private Network) : Un VPN est appelé Réseau Privé Virtuel. Un VPN permet de relier des réseaux locaux via une liaison sécurisée. Le VPN est un des accès proposés pour les applications en mode Cloud.

W

  • Web Service : Un service Web ou Web Service est un ensemble de protocoles permettant à des applications de communiquer entre elles, et ce indépendamment de la structure et du langage employé.
    Les services Web sont notamment utilisés dans le cadre des applications SaaS.