Cloud Computing : Que nous réserve-t-il pour 2019 ?

Cloud Computing : tendances 2019

Désormais, le Cloud est plus qu’une tendance et cette année devrait être marquée par une croissance encore plus importante dans son adoption et les investissements. Que pouvons-attendre du marché du Cloud en 2019 ?

La virtualisation des postes de travail :

Les géants du numérique accélèrent sur les Virtual Desktops. Microsoft avec « Windows Virtual Desktop » délivré via Azure, Amazon avec « Amazon Workspaces », Google « via Chrome OS » nous promettent de retrouver à distance un environnement de travail flexible adapté et unifié à moindre coûts et sur tous type de périphériques. Windows, Mac, Ipads, tablettes Androïd et navigateurs internet seront autant de clients pour accueillir les bureaux virtuels.

Les promesses du pc virtuel sont : un contrôle et une réduction des coûts, la facilité et la flexibilité de déploiement ainsi que la sécurité des données. L’internet très haut débit et la 5G en seront un support déterminant.

La pénurie des experts cloud :

Avec l’avènement du Cloud et sa croissance forte et rapide, les compétences requises pour configurer les services et infrastructures cloud manquent à l’appel. Même si le consulting, l’ingénierie DevOps ainsi que les formations lancées par les GAFAM peuvent palier un peu ce manque, la pénurie  d’expertise en cloud computing durera en 2019 et sans doute au-delà…

Pour le moment, la meilleure solution à la pénurie de compétences semble être la formation des employés actuels ainsi que la formation des informaticiens débutants.

Le stockage cloud n’en finit pas de grossir !

Entre 2017 et 2018, la capacité mondiale de stockage est passée de 0,6 à 1,1 zettabytes, soit le double en une année. Avec les annonces constantes de création de nouveaux data centers, 2019 sera aussi une forte année de croissance pour le stockage. A la clé, des baisses de prix sont à attendre avec pour les entreprises, plus de facilité pour atteindre leurs objectifs.

Stockage cloud 2019

La portabilité des données et des fonctionnalités cloud prend de l’importance :

Pour l’entreprise qui investit de plus en plus dans le cloud, sa dépendance augmente vis-à-vis du fournisseur. Cette dépendance est souvent liée à une spécificité, une fonctionnalité fournie, pour certaines entreprises c’est un fait acté. Ce besoin de portabilité, de pouvoir changer de fournisseur est en passe de devenir une exigence dans certains secteurs tels que les services financiers. Les stratégies de passage d’un cloud à l’autre sont à l’étude…

Le traitement des données à la périphérie ou l’Edge Computing

Avec l’essor de l’Internet des Objets ou IoT, le volume des données générées va croitre de manière exponentielle, le traitement et le stockage dans le cloud va devenir problématique. L’Edge Computing ou le « traitement des données à la périphérie » fera partie de la solution. Il s’agit d’une architecture informatique distribuée et ouverte. Décentralisée, elle permettra de traiter les données au plus près de leur source plutôt que d’être transmises à un Data Center distant. L’Edge Computing peut être représenté comme un réseau maillé de  micro data centers qui traitent et stockent les données localement avant d’être transmises vers un stockage de faible surface. L’intérêt principal sera un traitement quasi temps réel et une sécurité considérée plus élevée. Son essor est très lié au déploiement de la 5G.

Pas de conclusion à cette révolution !

Oui le cloud computing est en plein essor et 2019 n’en verra pas la fin, d’autres révolutions informatiques s’appuieront sur lui, les terminaux intelligents et l’informatique quantique sont en embuscade.

Retrouvez l’ensemble de nos formations dédiées au Cloud Computing et à la transformation digitale des organisations.